Qu’est-ce que la T-Cam en F1 et comment permet-elle de différencier les pilotes ?
Publié le mercredi 24 août 2022 à 18:51
Ecrit parCamille M
Camille M est une passionnée de Formule 1 depuis son plus jeune âge et qui souhaite partager sa passion au plus grand nombre.
La T-Cam jaune chez Mercedes permet d'identifier la monoplace de Lewis Hamilton

Si vous êtes très observateurs durant chaque week-end de course, vous l’avez surement remarqué : une petite barre noire ou jaune au-dessus de la prise d’air des monoplaces de F1, il s’agit de la T-Cam. Mais qu’est-ce et pourquoi est-elle d’une couleur différente entre les pilotes d’une écurie ?

La T Cam, élément clé d’un Grand Prix :

Un effet loin d’être un outil esthétique, il s’agit en fait d’une caméra embarquée plus communément appelée T-Cam ou T-Mount, du fait de sa forme en T.

C’est elle qui fournit l’essentiel des images issues de la voiture des pilotes, et qui permet donc de suivre au plus prêt la course.

Et même si depuis quelques années de nouvelles formes de caméras embarquées on fait leur entrée, comme celle au pédalier ou à l’intérieur même du casque du pilote, la T-Cam reste la caméra embarquée la plus importante et avec sa couleur (noir ou jaune) et sa forme spécifique, elle est entrée dans l’inconscient des fans de F1.

Deux couleurs qui ont une signification

En effet, rien n’est jamais laissé au hasard en F1. Chaque écurie dispose d’une T-Cam noire et d’une jaune, et par tradition la caméra noire est généralement attribuée au premier pilote de l’écurie, tandis que la jaune l’est au second pilote.

Toutefois cette coutume est de plus en plus challengée, pour différentes raisons.

Lewis Hamilton a par exemple choisi, pour la saison 2022, la caméra jaune, ce qu’il avait d’ailleurs fait par le passé, car cette dernière rappelle parfaitement la couleur de son casque mais aussi car elle est bien plus facilement reconnaissable pour les fans.

Dans le même temps, une écurie comme Alpha Tauri change la couleur de la caméra de ses pilotes d’une année sur l’autre. Cela s’explique peut-être par le fait qu’elle ne souhaite pas faire de distinction réelle entre premier et second pilote.

Une tradition des caméras embarquées qui date de 1950

La première expérience de caméra embarquée date de 1956 durant les 24h du Mans lorsque, Mike Hawthorne effectua un tour de circuit avec différentes caméras attachées à sa voiture et un micro à sa poitrine. Les dispositifs embarqués étaient à l’époque nettement plus volumineux qu’aujourd’hui, il s’agissait donc d’une vraie révolution !

La première caméra embarquée durant un Grand Prix de F1 fit, elle, son apparition en 1985 durant le Grand Prix de d’Allemagne, et elle a été inaugurée par le pilote français François Hesnault !

Depuis 1998 chaque voiture est désormais équipée d’au moins 3 caméras embarquées dont la T-Cam.

Une caméra mais pas que !

Cette caméra en plus d’être indispensable dans la retransmission des Grands Prix est devenue avec le temps un élément extrêmement utile pour les spectateurs de la F1, notamment lorsqu’ils assistent à un Grand Prix physiquement.

En effet les voitures passent souvent à une telle allure qu’il est impossible de repérer leurs numéros. Et si différencier les coéquipiers grâce à leurs casques était possible dans le passé, l’introduction du halo en 2018 a rendu la chose un peu plus compliquée.

La T-Cam est donc ainsi votre meilleur allié pour différencier les 2 pilotes d’une écurie. Encore faut-il savoir à quel pilote est attribué chaque couleur.

Voici donc la liste des pilotes et la couleur de leur T-Cam :

EcuriesT-Cam noireT-Cam jaune
RED BULLVerstappenPerez
FERRARILeclercSainz
MERCEDESRusselHamilton
ALPINEAlonsoOcon
ALPHA TAURIGaslyTsunoda
ASTON MARTINStrollVettel
WILLIAMSAlbonLatifi
ALFA ROMEOBottasZhou
MCLARENRicciardoNorris
HAASMagnussenSchumacher

Pour aller plus loin (en anglais) :

A brief history of onboard cameras in Formula 1 - F1 Experiences